grandtraitsblog4.jpg

• Faites valoir votre droit à la formation •
• 4 formules sont possibles •

1 ) Adaptation au poste : 60 heures de formation dès la première année de la prise de votre fonction. Cette formation est obligatoire.

2) 200 heures de formation (par an) pour un temps plein, donc au prorata de votre temps travaillé si vous êtes à temps partiel. Cette formation, que vous choisissez vous-même, est réalisée sur votre temps de travail. Ce temps de formation est à réclamer dès la rentrée scolaire, sinon il est perdu. Attention il faut absolument s’inscrire à l’université, au CNED ou autres formations agrées. Votre titre de transport est remboursé à moitié. Il faut faire la demande.  Textes de références : Loi n° 2003-400 du 30 avril 2003Décret n° 86-83 du 17 janvier 1986 modifié (agents non titulaires de l’État), Décret n° 2003-484 du 6 juin 2003, modifié par le Décret n° 2008-316 du 4 avril 2008 (annexe p. 31), Code de l’Éducation L 916-1., Circulaires : n°2003-092 du 11 juin 2003 (assistants d’éducation), n°2006-065 du 5 avril 2006 (assistants pédagogiques), FP 2157 du 11 mars 2008 (cumul d’activités), n°2008-108 du 21 août 2008 (annexe p. 35).

3) Le PAF (Plan Académique de Formation). Inscription individuelle aux modules (par an). Le PAF propose des formations disciplinaires ou plus générales d’une ou plusieurs journées. Pour vous inscrire, il faut passer par GAIA via le site internet du rectorat. Vous y trouverez des préparations aux concours internes et des formations de perfectionnement individuel. La demande de stage est soumise à l’accord de votre supérieur hiérarchique, votre chef d’établissement.

Le Bo n°13 du 31 mars 2011 fixe les objectifs de la formation continue des personnels : enrichissement des compétences validées par le diplôme initial, valorisation de l’expérience professionnelle et accompagnement de la mobilité.
Le PAF 2013-14 a été élaboré dans cette perspective, afin de permettre à chacun de remplir ses missions et d’exercer son métier dans les meilleures conditions. Pour accompagner la mise en œuvre des évolutions du système éducatif à tous les niveaux, les actions proposées visent en particulier le développement des compétences individuelles et collectives dans les domaines suivants :

1. évaluation des acquis des élèves dans le cadre du socle commun,

2. orientation bac-3, bac+3,

3. enseignement des langues vivantes,

4. parcours artistique et culturel des élèves,

5. prévention de la violence,

6. égalité des chances et personnalisation du parcours de l’élève,

7. développement des usages numériques.

• Voir le programme de votre académie sur la carte de France  >>>

4) Le congé de formation professionnelle : Vous souhaitez compléter votre formation en vue de satisfaire des projets professionnels ou personnels. Après 3 ans de service effectif, un AED peut demander un congé en vue de suivre une formation agréée par l’Etat. Ce congé est rémunéré à 85% du salaire brut.

Qui peut en bénéficier ? Les agents civils non titulaires ayant accompli l’équivalent de 3 années de services à temps plein dont 12 mois dans l’administration à laquelle est demandé le congé.

Durée du congé : Le congé de formation ne peut excéder 3 ans sur l’ensemble de la carrière. Il peut être utilisé en une seule fois ou fractionné en périodes au moins équivalentes à un mois à temps complet, elles-mêmes fractionnables en semaines, journées ou demi-journées.

Dépôt de la demande : Le demande de congé doit être formulée 120 jours au moins avant la date de début de la formation. Elle doit préciser les dates de début et de fin du congé, la nature de la formation envisagée et les coordonnées de l’organisme formateur.

Condition d’octroi : à réception de la demande, l’administration dispose d’un délai de 30 jours pour accorder le congé, le refuser ou le reporter. En cas de refus ou de report, l’administration doit faire connaître ses motifs. Lorsque le refus est motivé par les nécessités de service, la commission administrative paritaire (CAP) est saisie dès la première demande ; dans les autres cas de refus, l’administration ne peut opposer 3 refus à une demande de congé qu’après avis de la CAP…… Décret n° 2007-1942 du 26 décembre 2007 relatif à la formation professionnelle des agents non titulaires.

• Lire le décret >>>


• À SAVOIR, IMPORTANT •

III – Autorisations d’absence
pour examens et concours

Les dispositions de l’article 5 du décret du 6 juin 2003 modifié, telles que précisées par le point III.5.3 de la circulaire du 11 juin 2003, ouvrent la possibilité pour les assistants d’éducation de bénéficier d’autorisations d’absence pour examens et concours.
Il convient d’accorder aux assistants d’éducation des autorisations d’absence, sans récupération, nécessaires pour présenter les épreuves des examens et concours auxquels ils sont régulièrement inscrits. Ces autorisations d’absence couvrent au moins la durée de la session augmentée de deux jours de préparation.
J’appelle votre attention sur la nécessité de réserver à des circonstances tout à fait exceptionnelles les refus opposés à de telles demandes d’autorisations d’absence.
Toutes dispositions figurant dans les circulaires des 11 juin 2003 et 5 avril 2006 précitées qui seraient contraires à celles de la présente circulaire sont abrogées.

• En savoir plus  >>>

V – Formation :  Extrait du BO

Compte tenu des missions particulières qui leur sont confiées, on veillera à ce que les AVS-i n’ayant pas d’expérience antérieure dans le domaine de l’intégration individualisée d’élèves handicapés reçoivent, dans le cadre de l’adaptation à l’emploi, outre les informations prévues dans les dispositions communes, une information sur les déficiences, les troubles et les handicaps et sur leurs conséquences dans la vie quotidienne des jeunes, ainsi que sur leurs besoins particuliers en matière d’apprentissage scolaire. Ces informations pourront être adaptées en fonction des situations propres aux jeunes accompagnés (nature des besoins, niveau scolaire, lieux d’intervention).
Ils seront également informés des modalités de fonctionnement des dispositifs médico-sociaux destinés aux jeunes handicapés. On veillera de même à ce que soit assurée une formation à certains gestes techniques que l’AVS-i pourrait avoir à accomplir en excluant toute forme d’intervention requérant une qualification médicale ou para-médicale.
Dans tous les cas et pour tenir compte des missions très particulières confiées aux AVS-i, de manière régulière au cours de l’année scolaire, des réunions de travail seront organisées à leur intention pour permettre un suivi. Les AVS-i qui sont le plus souvent seuls à exercer cette fonction dans les établissements doivent bénéficier d’un encadrement leur permettant notamment de réguler les modalités de leur présence auprès des élèves handicapés. Ces temps de formation sont prévus dans le temps de service mais en dehors du temps de présence auprès des élèves.
Les personnels de l’éducation nationale seront utilement sollicités pour l’organisation et l’animation de ces rencontres. Des partenaires, et notamment les associations disposant d’un savoir faire reconnu dans le domaine de l’aide aux personnes handicapées, seront également associées à ces actions, comme le prévoitl’article L. 916-1 du code de l’éducation.
Les candidats susceptibles d’être intéressés par les emplois d’AVS-i sont généralement ceux qui se destinent à des carrières du travail social et qui peuvent ainsi faire une expérience professionnelle s’inscrivant dans un projet personnel de formation qualifiante et diplômante. C’est la raison pour laquelle on veillera à faciliter l’accès de ces personnels à des formations débouchant sur ces carrières.

Pour le ministre de la jeunesse,
de l’éducation nationale et de la recherche
et par délégation,
Le directeur du Cabinet
Alain BOISSINOT

Extraite de la Circulaire ci-dessous :

CIRCULAIRE RELATIVE AUX ASSISTANTS D’ÉDUCATION
C.n°2003-092 du 11-6-2003
NOR : MENP0301316C
RLR : 724-5; 847-2
MEN- DPE ……………………………………...• Tout savoir  >>>
grandtraitsblog4.jpg
réponses desactivées




mamoudoukane |
Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | GUAT Clément
| demoli
| Objectif CAPA